Do It Yourself·Soins

La cosmétique handmade facile !

J’imagine que cela n’a pas du vous échapper, on revient petit à petit à des produits cosmétiques délaissant les d’additifs pour plus de naturel. Devant l’engouement de la cosmétique « fait main » – et avec le coup de pouce de mon amie Céline – j’ai décidé moi aussi de me lancer. D’abord, dans la fabrication de shampoings solides absolument géniaux (promis, un jour je vous en parle…)

2

Je dois bien avouer que me lancer seule me faisait un peu peur : trouver les bons produits, au bon endroit, de bonne qualité, trouver les bonnes recettes… Et pour ça, Zôdio m’a bien félicité la tâche avec la nouvelle gamme de matières premières pour réaliser ses propres cosmétiques (divers huiles et hydrolats, mais aussi des poudres d’argile, ou encore d’ortie…)

Zôdio vous propose aussi des fiches recettes – super bien faites – et surtout, les recettes sont FACILES ! Il ne vous faut pas 10 ingrédients différents, ni beaucoup de matériels… Un bol, un petit fouet (ou une fourchette!), des cuillères à soupe et à café et le tour est joué ! Je vous en propose donc 3 en vidéo.

Pour le déodorant rafraichissant, vous aurez besoin de bicarbonate de soude (1 cuillère à café) et de 2 c.à.soupe d’hydrolat de menthe poivrée ! Il se conserve 2 semaines dans un flacon pompe. Attention à bien le mélanger avant de vaporiser. Je le trouve assez efficace, l’odeur de menthe est cependant très forte et peu en dérangeant certains. 

Le shampoing sec se fabrique avec de la poudre d’ortie (3 c.à.s), de la poudre d’argile (4 c.à.s) et de la poudre de riz.  C’est MA recette chouchou sur les trois. Je l’utilise sans cesse depuis que je l’ai, pour rafraichir un matin pressé, ou pour donner un peu de volume, il est parfait ! Il en faut très peu, et le mélange se conserve 6 mois

J’aime bien aussi le masque visage exfoliant, grâce au bicarbonate de soude et purifiant grâce à l’argile blanche et l’hydrolat de sauge. Pour lier le tout on ajoute aussi de l’huile de coco (ou tout autre huile, en réalité!) et notre masque est déjà terminé ! Attention, il est à usage unique et ne se conserve pas. La quantité est suffisante pour 2 masques, à faire en amoureux ou avec une copine, donc ! 😉

J’espère que ce petit billet comesto’ handmade vous inspirera, vous donnera des idées, ou même simplement l’envie de vous lancer! Et si jamais cela ne vous convainc pas à 100% et qu’il vous reste quelques doutes, Céline propose désormais des ateliers pour apprendre à fabriquer vos produits, une fois de plus tout ça se passe chez Zôdio Clermont-Ferrand !

Publicités
Soins

À la découverte de… Païma Beauté 🌿

Il y a quelques jours, j’ai pu participé à un atelier découverte du layering et plus particulièrement de ce que propose la marque Païma pour réaliser ce rituel de soins de la peau. Je connaissais déjà les lieux, « La Fabrique de Marie », notamment pour ses fameuses bougies, fabriquées à Charroux. (et, nous aurons certainement l’occasion d’en reparler).

3

Aux premiers abords, la marque avait déjà beaucoup pour me séduire : des produits naturels, simples d’utilisation et… Fabriqués en Auvergne ! Et ce fut très enrichissant de rencontrer une des co-créatrices, Marine, une jeune fille passionnée et disponible! 

Le layering, qu’est-ce que c’est ?! Ce rituel ancestrale nous vient tout droit du Japon, et consiste à superposer successivement les soins dont notre peau a besoin.

Païma Beauté nous facilite la tâche avec ces kits, au prix de 59,90€ : tout ce qui est nécessaire à la réalisation de ce millefeuille de soins est contenu dans le kit et NUMÉROTÉ! Quelle bonne idée. J’avoue que la manière de faire m’a toujours attiré – mais que je ne savais  pas vraiment où commencer. 

Y’a quoi dans les kits Païma beauté ?! D’abord, ils sont proposés au nombre de 4, un kit par type de peau/ problème à traiter : à vous de choisir celui qui vous correspond.

2

Ensuite, les produits n°1 et n°2 vous serviront à faire un double nettoyage. D’abord, une huile végétale pour se démaquiller – et je vous assure que rien n’y résiste! – puis un savon pour parfaire le démaquillage et commencer ses soins avec une peau fraîche et propre.

En n°3, un hydrolat dans un format spray : le coup de pep’s et de frais qui fait du bien allié à une propriété qui fera du bien à la peau.

En n°4 et n°5, on passe alors à l’hydratation et la nutrition de la peau : deux étapes qu’il faut bien différencier et qui ne se traite pas de la même manière. D’abord le gel d’aloe vera (qui, ici, contient du conservateur et qui évite donc de le laisser au réfrigérateur!) qui va hydrater. On vient sceller cette hydratation avec une huile végétale aux propriétés précises pour traiter les problèmes que notre peau connait, encore une fois. Nigelle, pour les peaux amnésiques, carthame pour les peaux matures…

Une huile essentielle peut être associée à cette deuxième huile végétale : attention seulement à ne mélanger les deux qu’en respectant les conseils d’utilisation (4 gouttes d’HE pour un flacon d’huile végétale) et de n’utiliser l’huile végétale QUE le soir. En effet, certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes.

Et, enfin, en n°6, une troisième huile végétale, dans un plus petit flacon… parce que ses propriétés hydratantes sont plus fortes que sur les autres. Celle-ci est pour le contour des yeux ! Une goutte pour les deux yeux suffit.

Et voilà ! 5 à 10 minutes de soins chaque soir pour une peau en bonne santé… Ça ne vous tente pas, vous ?! Et, en plus de ça, tous les produits des kits sont d’origine naturelle et mis à part un peu de conservateurs, se sont des actifs purs.

Ayant des produits à terminer, je n’ai craqué que pour l’huile de nigelle, pour ma peau à tendance acnéique, dont j’entends vanter les mérites depuis des mois. Je l’intégrerai à ma routine petit à petit – et vous ferais un retour d’ici quelques semaines, bien entendu.

Vous connaissiez cette marque ?! Et vous, des produits MADE IN FRANCE ça vous séduit ?!